Zaterdag
21.07.2018
16.45

Break Nieuws

Mourinho entendu par la justice pour fraude fiscale

Tanja24 - Afp

L'entraîneur portugais José Mourinho, ex-technicien du Real Madrid, a été entendu par un juge vendredi avec le statut de mis en examen pour fraude fiscale, a annoncé la justice espagnole.
Mourinho, actuel entraîneur de Manchester United, est arrivé peu avant 10h00 locales (09h00 GMT) horaire de sa convocation, en tâchant d'esquiver les journalistes présents devant le tribunal de Pozuelo de Alarcon, banlieue huppée du nord-ouest de Madrid.

Portant un sac à dos, la tête baissée, le Portugais (54 ans) est entré seul par la porte principale, alors que ses avocats l'avaient précédé à l'intérieur. Il est ressorti environ une heure plus tard.

"José Mourinho a été entendu devant le juge d'instruction n°4 de Pozuelo en qualité de mis en examen pour deux délits présumés contre le Trésor public", a écrit un porte-parole du Tribunal supérieur de justice de Madrid dans un communiqué transmis à l'AFP.

"Il a seulement répondu aux questions de son avocat et a refusé de répondre à celles du ministère public", peut-on lire. "L'enquête suit son cours et lui, logiquement, reste mis en examen dans cette procédure."

- 'J'ai payé' -

Mourinho, qui n'a pas fait l'objet d'un contrôle judiciaire, a assuré pour sa part avoir expliqué au juge qu'il était en règle avec le Trésor public.

"Je suis parti d'Espagne en 2013 avec l'information et la conviction que ma situation fiscale était parfaitement légale", a déclaré Mourinho à la presse à sa sortie du tribunal.

"Deux ans plus tard, on m'a informé qu'une enquête avait été ouverte et on m'a dit que je devais payer tel montant pour régulariser ma situation. Je n'ai pas répliqué, je n'ai pas discuté, j'ai payé, j'ai signé avec l'Etat (espagnol) les documents conformes qui prouvent que tout est définitivement clos. C'est pour cela que je suis venu ici cinq minutes pour dire exactement à Monsieur le juge ce que je viens de vous dire. Je n'ai rien à déclarer de plus."

Selon le parquet, la fraude présumée s'élèverait à 1,6 million d'euros en 2011 et 1,7 million d'euros en 2012, deux exercices pendant lesquels Mourinho était l'entraîneur du Real.

Au cœur du dossier se trouve la question de la fiscalité des droits à l'image: le parquet soupçonne le médiatique entraîneur portugais d'avoir utilisé des sociétés écrans à l'étranger pour ne pas déclarer certains revenus publicitaires.

- Procédures tous azimuts -

Lors de l'annonce de la plainte du parquet, en juin, Gestifute, la société de l'agent Jorge Mendes qui représente Mourinho, avait déjà assuré que le technicien portugais avait "régularisé" sa situation auprès du fisc espagnol. Gestifute précisait que le Portugais avait payé plus de 26 millions d'euros d'impôts en trois ans.

En trois saisons sur le banc du Real, José Mourinho a remporté notamment une Liga (2012) et une Coupe du Roi (2011).

Il a par ailleurs remporté deux Ligues des champions comme technicien, d'abord avec Porto en 2004, puis avec l'Inter Milan en 2010. Et cette convocation devant la justice espagnole intervient à 48 heures seulement d'un choc entre son équipe de Manchester United et le champion d'Angleterre en titre, Chelsea, dimanche en Premier League (16h00 GMT).

Ces poursuites visant Mourinho rappellent d'autres procédures en Espagne, notamment celle lancée contre son compatriote Cristiano Ronaldo, attaquant-vedette du Real Madrid. Ce dernier, client comme Mourinho du puissant agent portugais Jorge Mendes, a été soupçonné d'une fraude fiscale présumée de 14,7 millions d'euros et mis en examen en juillet.

Ces derniers mois, la justice espagnole semble s'être lancée dans des procédures tous azimuts pour lutter contre l'évasion fiscale dans le monde du football. L'Argentin Lionel Messi, star du FC Barcelone, a ainsi été condamné à 21 mois de prison pour fraude fiscale, une peine ensuite commuée en amende.

Uw Reactie

Aliquam laoreet auctor malesuada. Cras auctor accumsan ante nec imperdiet